à propos du congé de paternité

Dessins Miss Lilou: http://dessinsmisslilou.over-blog.com/contact

Une directrice des ressources humaines a dit sur France Inter que c’était dans l’air du temps et que ça répondait à une demande des jeunes parents qui travaillent. Soit, je m’incline, je suis forclos par l’âge. Je respecte leurs aspirations et leurs choix pour le monde de demain.
Mais tout de même, il y a des dépenses sociales plus urgentes. C’est sûrement utile de soulager les parents et peut-être par là, d’encourager la natalité mais enfin, il y a des familles monoparentales qui vivent dans la misère, des personnes âgées institutionnalisées dans des conditions qu’on n’accepterait pas pour ses proches, des étudiants qui ne peuvent bénéficier de soins dentaires etc.
Dans le contexte économique actuel où des milliards d’euros sont nécessaires pour sauver nos entreprises et les emplois, j’estime qu’il ne s’agit pas d’une décision opportune.
Enfin, un congé pour les mamans est indispensable pour se remettre de la grossesse et de l’accouchement. Mais que je sache, le périnée du père n’a pas souffert, ni son bassin ni son dos, ses jambes n’ont pas gonflé, si? Ah oui, il y a de l’administratif et de la logistique et il faut qu’il trouve sa place de père. De là, à financer des semaines de congés reportables, il doit bien y avoir d’autres raisons sous-jacentes qui m’échappent … ou pas. L’analogie avec le congé de maternité dessert le congé de paternité. D’ailleurs la position des autorités européennes compétentes est que le congé paternité contribue à l’amélioration de l’équilibre vie professionnelle-vie privée, pas grand chose à voir donc avec les suites de l’accouchement.

2 réactions sur “ à propos du congé de paternité ”

  1. Rince Ève Réponse

    Je pense au contraire qu’il s’agit d’une vraie priorité. Dans cette analyse, il manque à mon sens le prisme suivant: le congé de paternité allongé permet à la mère d’être soutenue pendant une période très compliquée psychologiquement, de partager le quotidien qui (et oui !) ne s’arrête pas avec la naissance (courses, lessives…). Le congé paternité allongé permet à la mère d’envisager de reprendre son travail plus sereinement (et oui on a rarement trouvé une place en crèche 3 mois après la naissance!!!). Le congé paternité permet aussi à la jeune maman de retourner dans la vie professionnelle avec une « charge mentale » moins élevée car oui, elle sera souvent confrontée à la misogynie ambiante après avoir pris 6 mois de « vacances ». Bref, quand toutes ces problématiques sociétales seront gérées, l’allongement du congé paternité sera peut être secondaire…

  2. Shibumi Réponse

    Heureusement que tous les décrets, lois et autres textes visant à faire évoluer notre société, ne sont pas uniquement d’ordre économique sinon on aurait pu s’asseoir sur l’abolition de la peine de mort, la sécurité sociale, les congés payés… Ce n’est pas dévalorisant pour l’homme que de vouloir être auprès de son enfant lorsqu’il est né et d’en faire une priorité momentanée, au détriment de son travail. Les premiers jours, mois, années d’un enfant sont des secondes à côté d’une vie professionnelle ; Le congé de paternité une goute d’eau comparé aux dépenses de l’organisation des JO, coupe du monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code