La tresse de Laetitia Colombani paru en 2017 (édition Grasset)

Photo empruntée au site Viabooks, Le meilleur des Livres et des Auteurs.

Le destin de trois femmes courageuses est le thème de ce roman. Trois continents, trois conditions sociales, trois objectifs distincts, ces femmes n’ont rien en commun si ce n’est leur résilience et leur détermination. Sans le savoir, elles vont se rejoindre dans la réalisation d’un objet de luxe, une tresse de cheveux naturels, lourd de signification et engageant la vie de chacune d’elle.

Cette histoire est originale et intéressante mais le roman m’a pourtant déçu. J’ai le sentiment qu’il est écrit sur un mode gentillet et superficiel, comme une lecture facile pour plaire au plus grand nombre. J’imagine ce qu’un Suskind aurait fait d’une histoire comme ça. Pourquoi Suskind?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code