La vraie vie

d’Adeline Dieudonné, publié en 2018 aux éditions L’Iconoclaste (Poche)

Image empruntée au site: https://www.franceinter.fr/livres/la-vraie-vie-d-adeline-dieudonne-qu-en-ont-pense-les-critiques-du-masque-la-plume

Un père et mari violent pousse sa fille adolescente à se surpasser, à dépasser sa réalité pour se sauver elle-même et son petit frère. La romancière belge, dans ce premier roman, choisit un thème peu original mais elle parvient néanmoins à créer des situations de grande tension. On peut se laisser prendre et dévorer le roman du début à la fin. La parole de l’adolescente qui relate son quotidien oppressant, n’est pas exempte d’humour et de naïveté et maintient une distance avec l’horreur de la situation. L’écriture est directe, simple et juste.

Je n’ai pas pu, en lisant ce roman, oublier « My absolute Darling » de Gabriel Tallent (https://gallmeister.fr/livres/259/tallent-gabriel-my-absolute-darling) qui traite du même sujet avec tellement plus de force, de conviction et de tension dramatique. Mais c’est le choix de l’auteure, d’imprégner son roman d’une certaine légèreté et avec succès puisqu’elle a été récompensée par de nombreux prix littéraires (https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vraie_Vie_(roman)).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code