L’école est à nous, film (2022) d’Alexandre Castagnetti

https://www.lemonde.fr/culture/article/2022/10/26/l-ecole-est-a-nous-la-salle-de-classe-comme-lieu-d-utopie_6147384_3246.html

C’est exactement ça: la salle de classe comme lieu d’utopie. Mais comme c’est bon de rêver au bonheur de nos enfants (ou petits-enfants en ce qui me concerne). L’histoire n’est pas très originale: une jeune professeure qui a fait une désastreuse expérience de l’enseignement traditionnel débarque dans un établissement où les chances de beaucoup d’élèves sont surtout d’échouer et de quitter le cursus scolaire. Elle convainc d’autres professeurs de s’affranchir des directives pédagogiques au nom d’une éthique qui privilégie l’épanouissement et la fructification des talents. La lutte contre l’administration et les parents accrochés à leurs certitudes sera rude mais sa méthode s’avèrera juste et profitable pour les jeunes, au détriment de sa propre carrière. La réussite et l’estime de ses élèves l’aideront à se reconstruire. Sarah Suco, Jean-Pierre Daroussin et les jeunes acteurs sont excellents. C’est une belle fable, une fiction jubilatoire et j’aime à croire qu’il existe parfois une histoire comme celle-là dans nos collèges et nos lycées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code