Les femmes du square, film de Julien Rambaldi, sorti en 2022

Image du film empruntée au site Pathé.ch: https://www.pathe.ch/fr/films-evenements/les-femmes-du-square

Le film « Les femmes du square » met en lumière ces femmes noires venues d’autres continents, à qui on confie la garde de nos tout petits enfants pour poursuivre nos activités quotidiennes. Que savons-nous de leur vie? Quelle considération avons-nous pour elles? Comment les traitons- nous? Que leur donne-t-on en échange de cette responsabilité qu’elles acceptent, prendre soin de ce que nous avons de plus précieux au monde?

Le film caricature les mauvais comportements des employeurs et envoie une « chevalier blanc » bien noire et un avocat tout aussi noir pour porter assistance aux malheureuses nounous et redresser les torts. Au-delà de cette sympathique comédie, les torts existent bel et bien, à des degrés divers dans la vraie vie. Fort heureusement la grande majorité des employeurs d’assistantes maternelles (et c’est la même chose pour les femmes de ménage) respectent les droits de ces personnes. Mais ce qui cloche, c’est l’asymétrie de la relation: d’employeur à employé, de nanti à précaire, de diplômé à peu éduquée, d’autochtone à immigré, de légaliste à sans-papiers, bref de dominant à dominé. Comment dans ces conditions construire la meilleure relation dans le respect de chacun et dans l’intérêt de l’enfant?

Cette comédie est vraiment plaisante à voir. Eye Haïdara chamboule tout et donne du rythme. Elle forme avec Léa Drücker le duo qui porte les questions sérieuses. Sous la légèreté, une vraie réussite (https://www.huffingtonpost.fr/culture/article/les-femmes-du-square-met-en-avant-une-heroine-qu-on-voit-assez-rarement-au-cinema_210225.html).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code