Les trois femmes du consul

de Jean-Christophe Ruffin de l’Académie française, paru en 2019 aux éditions Flammarion

Divertissement d’académicien https://www.franceculture.fr/personne-jean-christophe-rufin.html, ce livre ne vous apportera rien d’autre que quelques moments de lecture agréable, légère, voire frivole et peut-être quelques rappels géographiques sur la situation du Mozambique dans le continent africain. Heureusement pour la réputation des académiciens, l’écriture et la construction de ce roman policier sont irréprochables mais à part ça? L’intrigue est réaliste, bien ficelée. Les protagonistes sont crédibles, pas spécialement étudiés sur le plan psychologique à l’exception du consul déjà présenté dans un autre ouvrage.

Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement avec le dernier roman de Jean Echenoz et je me demande s’il s’agit d’une nouvelle mode littéraire. Une fois admirées et dégustées les qualités d’écriture de ces romans, il n’en reste à peu près rien sauf le souvenir d’un plaisir éphémère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code