Des hommes sans femmes de Haruki Murakami, version française publiée en 2017 aux éditions Belfond

Image empruntée au site de la Fnac (Portugal): https://www.fnac.pt/n2878/Ficcao-Literaria-Autores-Traduzidos/Haruki-Murakami

C’est une relecture de ces nouvelles que j’avais lues lors de leur publication en français en 2017. C’est la première fois que Haruki Murakami apparaît dans mon blog (https://booknode.com/auteur/haruki-murakami) alors qu’il est un des auteurs étrangers que je préfère. C’est bien tard mais la raison est qu’à la date où j’ai ouvert ce blog, j’avais déjà lu la plupart de ses romans. Il y a un autre grand auteur dans la même situation, c’est Mario Vargas Llosa, péruvien prix Nobel de littérature en 2010 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Vargas_Llosa) mais il va bientôt figurer dans mon blog avec un nouveau texte. Alleluia!

Certaines de ces nouvelles avaient été antérieurement publiées dans des revues et ont été produites au cinéma (Drive my car). Ce sont des histoires troublantes, des fictions qui mêlent des contextes très réalistes (ou non), des évènements et des situations triviales, des personnages du quotidien et puis l’intrigue s’échappe dans le rêve, dans le surréalisme. Comme toujours, Murakami affine le caractère et le comportement de ses personnages et nous plonge très profondément dans leur « âme » pour nous lier à eux. On a bien de la peine à quitter Kafuku, l’acteur de théâtre et Misaki sa chauffeuse, de « Drive my car », Tanimura et Kitaru, les étudiants de Yesterday, ou encore Kino le sensible barman.

Toutes ces nouvelles, légères et singulières, racontent des hommes, des hommes sans femme pour toutes les raisons qu’on peut imaginer et , bien sûr, les femmes sont omniprésentes dans leur histoire. C’est du Murakami unique et génial. (https://www.babelio.com/livres/Murakami-Des-hommes-sans-femmes/916663

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code