Le droit d’emmerder Dieu

de Richard Malka publié en 2021 aux éditions Grasset

Image empruntée au site Babelio ( https://www.babelio.com/ )

Ce livre rapporte la plaidoirie de l’avocat de Charlie, Richard Malka, au procès des victimes de l’attentat de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher en Janvier 2015 . C’est un document intéressant, non seulement d’un point de vue historique mais aussi pour comprendre aujourd’hui l’enchainement des évènements et pour réfléchir à la position extrémiste de Charlie Hebdo par la voix de son avocat, sur le droit d’insulter les religions au nom de la liberté d’expression. J’ai découvert des faits ignorés sur la publication des carricatures et j’ai compris l’insistance de l’avocat à élever l’objectif du procès bien au-delà de la seule culpabilité des assassins. Cependant au terme de cette lecture, je n’ai pas changé mon opinion sur le fait de livrer à tout public des carricatures qui ne seront comprises qu’au premier degré ( https://critiquacroquer.fr/a-propos-des-victimes-de-la-basilique-de-nice/ ). Enfin, je n’ai pas adhéré à la démarche du dernier chapitre: « ceux qui ont soufflé sur les braises » qui ressemble trop à un règlement de compte à sens unique. On pardonnera à l’auteur en la mettant sur le compte de la colère et du chagrin d’avoir perdu ses amis dans ce carnage. En retour, je souhaite que l’avocat admette que ceux qui ont eu les carricatures sous les yeux n’ont pas tous les qualités intellectuelles nécessaires pour comprendre son raisonnement et ses arguments pour justifier le droit d’emmerder Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code