Les enfants véritables de Thibault Bérard paru en 2021 aux éditions Belleville

Image empruntée au site « Lumières »: https://lumieres-labox.fr/blog/post/box-mai-2021

Voilà un roman plaisant et facile à lire, non dénué de qualité littéraire et qui traite d’un sujet porteur de maintes réflexions et discussions. Pourtant, encore une fois je me suis laissé tromper par le titre et la quatrième de couverture: dans « les enfants véritables » j’entendais « Qui sont vraiment les enfants d’aujourd’hui vivant dans ces familles si hétérogènes? » et dans « l’ode au lien maternel le plus pur » j’attendais des informations sur la réalité du lien parental. Et pour mes attentes c’est une déception.

L’histoire est belle et plausible mais je m’y sens comme chez les bisounours. Bien sûr les protagonistes rencontrent tous de très sérieux problèmes mais on sent dès leur survenue que ça va s’arranger et on ne partage pas vraiment leur fardeau et leur peine. L’éducation de la fratrie recomposée n’est qu’une histoire dans l’histoire et la trajectoire du roman ne passe pas par l’approfondissement des difficultés. C’est dommage, sans doute suis-je trop exigeant. La page des libraires apprécie (https://www.pagedeslibraires.fr/livre/les-enfants-veritables)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code